2015 : Opportunités et Défis pour l’Afrique et l’Union Africaine

Par Desire Assogbavi

Au seuil de cette nouvelle année 2015 et à la veille du Sommet des organes politiques et décisionnels de l’Union Africaine,    J’aimerais partager mes analyses sur les opportunités et les défis qui attendent l’Afrique au cours des 12 prochains mois.

2014 s’en est allée !  Malgré quelques progrès en termes de croissance elle a été une année révélatrice d’une réalité contradictoire entre le slogan d’une Afrique dont les économies  ont enregistré les meilleurs taux de croissance  au monde et une  mise à nu des manquements profonds sur beaucoup de plans et dont notre continent doit s’occuper sérieusement en 2015.

La croissance économique a été réelle et va continuer en 2015 ou au moins se stabiliser à un taux toujours record par rapport aux moyennes mondiaux  mais ses effets qui ne sont toujours pas distribués, n’ont pas profité aux populations ordinaires. Bien au contraire, l’inégalité s’est accrue et le problème de l’emploi des jeunes n’est pas réglé. Les Etats, appuyés par les experts de l’Union Africaine, de la Commission Economique pour l’Afrique et de la Banque Africaine de Développent doivent plancher sur des solutions urgentes et immédiates au problème des inégalités en Afriques.

Ebola a mis au grand jour les déficits structurels des pays affectés mais aussi et surtout la fragilité et le leurre de la « solidarité africaine »… elle a déjà emporté 7.500 filles et fils du continent en un temps record. L’Union Africaine n’a pas été préparée à répondre à des crises majeures comme Ebola et elle est toujours financièrement dépendante de ses partenaires puisque 72% de ses dépenses sont payés de l’extérieur. La dernière initiative de l’Union Africaine pour mobiliser des fonds en Afrique est positive et doit servir d’exemple à reproduire  mais la guerre contre Ebola demeure largement menée et financée  par les partenaires extérieures. Ma crainte en ce moment est que toutes les attentions sont tournées vers Ebola de sorte que d’autres maladies 100 fois plus dévastateurs qu’Ebola, risquent d’être oubliées.

Les attaques aisément menées par des groupes Islamistes terroristes ont révélé des manquements sérieux dans la gouvernance de nos pays. Le Nigeria,  1ere Puissance continentale dans plusieurs domaines fuit lâchement devant ces bandits….  Le Kenya  ne fait pas mieux pour protéger ses populations.

Les conflits au Sud Soudan et en Libye n’ont pas trouvés de solution… on n’en est même pas proche… Il n’y pas de signe concret d’espoir en République Centrafricaine et très peu de progrès  ont été enregistré au Mali.  L’Afrique doit se concentrer sur ces conflits en 2015 tout en prévenant d’autres, surtout celles liées à la gouvernance politique de s’éclater.

En 2014, 3000 de nos concitoyens on périt dans la mer méditerranéenne… Ils fuyaient leur propre continent car la vie y est trop dure… Rien de concret n’est encore fais de notre côté pour régler ce problème

L’Union Africaine a eu la vie dure face à ces  multiples conflits cités plus haut et notre continent a connu plus d’intervention étrangère ses dernières années qu’il a 20 ans. A part les opérations des Nations Unies, plus de 20,000 soldats étrangers sont en Afrique pour différentes raisons.  Il y a eu quelques progrès en Somalie mais cela reste à consolider. Les Forces de l’Union Africaine y ont joué un rôle déterminant mais les drones américains ont aidé énormément.

Le toilettage de la Commission de l’Union Africaine en vue de garantir plus d’efficacité dans son fonctionnement n’a toujours pas eu lieu ou du moins n’est pas sentis comme l’avait promis la Présidente Dlamini-Zuma. A mon avis,  l’espace civique des citoyens y a été  plus élargis et disponible, beaucoup plus que dans les états membres. Les discussions sur la vision pour les 50 prochaines années dénommée Agenda 2063 sont toujours en cours. L’agenda devra être adopté  fin Janvier avec un accent sur les priorités des 10 prochaines années.

La question de l’exploitation des ressources minières devient de plus en plus cruciale. Elle est  aggravée par les flux financiers  qui s’élèvent à 60 Milliard de Dollars par an, et  qui quittent l’Afrique   de façon illégale et frauduleuse.  Cet argent suffirait largement à financer  le développement,  réduire les inégalités et  payer les dettes…. L’Afrique doit avancer rapidement dans un processus harmonisé  de contrôle de l’exploitation et du pillage de ses ressources.  Nos ressources continuent de se vendre à vil prix… et les contrats sont fantaisistes. La commission du Droit International de l’UA doit se pencher sur la question des contrats.  La Conférence des Chefs d’Etats doit prendre une position ferme pour la Mise en œuvre du « African Mining Vision »

La gouvernance démocratique, le sujet à plus haut risque de l’année 2015 !

Au moins 15 Elections cruciales seront organisées  dans les pays suivants: Benin, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Comores, Cote d’Ivoire, Ethiopie, Guinée, Nigeria,  RDC, Togo, Soudan, Sud Soudan, Tanzanie, Tchad,  Zambie. La question de la limitation des mandats présidentiels devrait pimenter certains de ces consultations électorales… et le risque est sérieux de voir les jeunes, impatients crier et manifester leurs colère. L’union Africaine doit serrer sa ceinture en prévision de ces éventualités.

Négociations sur le climat

L’Afrique souffre le plus des impacts du changement climatique. Les effets comprennent l’avancée des déserts, l’imprévisibilité des saisons, les inondations, la sécheresse, les maladies etc … Certains pays africains sont même contraints de détourner des fonds de l’éducation et projets de santé pour faire face à des questions d’atténuation des changements climatiques.

Les gouvernements africains doivent préparer une position commune forte pour le prochain traité et faire peser  leur poids politique dans le système, commencer à pousser pour leur position avant  la Conférence diplomatique de Paris en Décembre 2015.

Depuis que nous avons perdu le Premier Ministre Ethiopien Meles Zenawi, alors champion des questions de changements climatiques pour l’Afrique, l’élan s’est amoindri  et c’est une grave préoccupation. Les organisations de la société civile doivent se mobiliser pour soutenir les dirigeants africains à ce sujet. Le Président Tanzanien Jakaya Kikwete est maintenant le Coordonnateur du Comité des Chefs d’Etat et de gouvernement sur les changements climatiques. 2015 doit être une année d’action sur le changement climatique.

Intégration: Il y a de bons signes  dans certaines régions. Afrique de l’Ouest est bien avancée, mais l’Est est en train de rattraper. Ceci doit être encouragée et dupliquer dans d’autres régions. Le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, rejoint par le Sud-Soudan et récemment par l’Éthiopie se sont lancés ensemble dans de nombreux projets d’intégration économique / commercial. Je ne crois pas qu’ une intégration continentale politique rapide est possible mais plutôt une intégration économique bien gérée qui produit des résultats concrets en faveur des citoyens. Le projet Africain de libre-échange doit être alimenté. Tout ceci  conduira avec le temps automatiquement à une intégration plus large au niveau continental.

La Société Civile doit être de plus en plus mobilisée. L’espace civique s’amoindris dans beaucoup de pays.  Nous devons arrêter cette tendance.   L’Union Africaine doit aider à le faire. Il faut une prise de position concrète de l’UA en la matière. La Commission de l’UA et certains Etats progressistes  doivent en prendre l’initiative.

Apres plusieurs années de léthargie et de ratées,  ECOSSOC, le Conseil Economique, Social   et Culturel de l’Union Africaine vient de se réveiller avec l’élection de sa deuxième Assemblée Générale.  Nous devons travailler avec eux, les soutenir afin de s’assurer que l’opinion  de la société civile est entendue dans le processus e prise de décision dans les organes de l’Union Africaine. Sa composition s’améliorera avec le temps.

NB : Mes analyses et opinions sont personnelles et ne représentent pas les positions de l’organisation pour laquelle je travaille.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s